L’alignement intérieur du leader : le quotient managérial

Par Didier De Greef pour F-CUBE

Le leadership est une question de savoir-être plus que de savoir-faire…

Chacun de nous utilise trois modes de fonctionnement distincts, selon trois centres d’énergie à sa disposition, qui s’apparentent à trois zones distinctes de notre cerveau (théorie du cerveau tri-unique datant de 1950). Une même situation peut provoquer l’activation d’un centre différent d’une personne à l’autre.

Capture d’écran 2018-11-27 à 15.24.43

Nous possédons tous en nous les trois formes d’énergie, mais nous ne les utilisons pas de façon égale. Un de ces centres est dominant, parce que c’est l’énergie dans laquelle nous opérons le plus spontanément. Puis un autre est second et le dernier est dit « réprimé », parce qu’il nous est plus difficilement accessible.

Appliqué au leadership, le fonctionnement de nos trois centres d’énergie apporte un éclairage unique et innovant sur la conscience et la gestion de soi du leader. Les qualités de leadership ont bien plus à voir avec l’intégration personnelle par les leaders de leurs trois centres qu’avec des compétences techniques de management au quotidien. La différence fondamentale entre le leadership et le management est d’ailleurs que le premier se réfère à l’intégration personnelle par le leader de ses différentes ressources personnelles alors que le management est d’abord la gestion des ressources des personnes avec qui l’on travaille.

Il est clair aujourd’hui que la performance du leader, notamment quand il est sous stress, est déterminée par sa capacité à fonctionner à cerveau total, tant vers l’intérieur que vers l’extérieur, c’est-à-dire en alignant autant que possible ses trois centres d’énergie. Le Quotient Managérial est une mesure de l’intégration des trois énergies et de leur alignement.

Que se passe-t-il s’il y a déséquilibre ?

En exploitant ce prisme des différentes énergies, on peut observer chez le leader des situations de déséquilibre, de désalignement entre les 3 centres, qui altèrent sa qualité de présence, son positionnement ou encore son impact sur les autres.

Voici quelques exemples :

Capture d'écran 2018-11-27 16.41.22

Cheminer vers l’alignement intérieur du leader

Le tableau ci-après indique comment le leader peut exploiter chacune de ses batteries d’énergie :grandtableau

Mesurer votre quotient managérial ?

Nous le disions, le Quotient Managérial est une mesure de l’intégration des trois énergies et de leur alignement ; ce n’est pas pour autant une échelle graduée.

L’intérêt d’une telle mesure n’est pas d’établir une norme managériale, encore moins de définir une valeur absolue vers laquelle il faudrait tendre. Elle est, au sens où nous la portons, un outil de conscience de soi, un miroir éclairant pour qui ressent le besoin de transformer quelque chose en lui, pour lui et pour autrui.

Et comme le changement passe d’abord par l’auto-observation, elle est aussi une grille de relecture du quotidien : en s’imprégnant des situations et des pratiques citées en exemple dans les tableaux ci-dessus, le leader peut s’observer plus finement au jour le jour, et prendre conscience de ses déséquilibres intérieurs. Il peut le faire seul, avec un coach, ou avec ses pairs (co-développement). A chacun de choisir son chemin …

Article basé sur les travaux du Halin Prémont Enneagram Institute, Louvain-la-Neuve. www.enneagram.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *